top of page

On parle de nous!







Du vin blanc avec des raisins noirs : ces vignerons qui se réinventent avec des cuvées innovantes

Par Martin Lemaire et William Plummer - Le Figaro VIN








Plus à l'Est, à Lussac-Saint-Emilion, Jean-Baptiste Bourotte produit lui aussi un blanc de noirs. C'est un premier essai, mais celui qui dirige le château du Courlat sent que les amateurs sont réceptifs. «On l'a mis en marché en mars 2024. Il y a beaucoup de curiosité. Les ventes sont bonnes et les trois mille bouteilles risquent de partir assez vite», constate-t-il. Le travail au chai a été fait de manière à produire un vin ambitieux, avec une vinification à moitié en barriques neuves pour amener de la profondeur et du gras au vin. «Je reste persuadé, quelle que soit la notoriété du château, qu'il faut remettre en question ce que l'on a fait par le passé», assure Jean-Baptiste Bourotte.


Extrait de l'article paru sur le Figaro Vin, le 03/07/2024




 




Les Echos

SPÉCIAL BORDEAUX PRIMEURS 2023 ET ROSÉS D’ÉTÉ 2024

Les meilleurs rosés de l'été


CHÂTEAU DU COURLAT

Le Rosé du Courlat,

bordeaux, 2023


Pur cabernet franc en pressurage direct et à la robe claire, le vin offre un nez de cerise amarena.

La bouche, à cette image, se développe avec vivacité sur l’amande, la cerise noire, et s’inscrit dans un univers pâtissier raffiné. La finale poivrée apporte complexité et sapidité.


Extrait de l'article paru sur le supplément Les Echos , le 20/06/2024





 

Extrait de l'article publié dans l'édition juin 2024 - Par Mathieu Doumenge


En 1924, le négociant corrézien Jean-Baptiste Audy faisait l’acquisition de belles parcelles

à proximité du clocher de Pomerol. Ce domaine nouvellement constitué prenait alors le nom

de Clos du Clocher. Cent ans plus tard, son arrière-petit-fils Jean-Baptiste Bourotte veille

avec talent sur la bonne tenue des affaires familiales et sur la continuité de ce grand terroir

pomerolais, qui donne naissance à des vins d’un remarquable Classicisme. Démonstration



 




Extrait de la RVF du mois de juin 2024 - par Pierre Vila Paleja au sujet du Clos du Clocher


Cette discrète propriété du plateau passe un cap dans sa définition et sa profondeur tout en gardant la suavité qui fait son charme. A suivre de prés ...

コメント


bottom of page